VOLER AU GRE DES COURANTS À GAP-TALLARD

Toute la magie du planeur réside dans le fait de pouvoir voler sans bruit, avec pour seul carburant, la force des courants. 

Le planeur est ici dans sa région de prédilection, reconnue mondialement. Pour profiter de cette sensation exceptionnelle, deux options s’offrent à vous. 1. Le planeur dans sa forme la plus authentique ! Le planeur “pur” ou vol à voile est un aéronef sans moteur qui décolle tracté par un avion remorqueur ou à l’aide d’un treuil. Après être lâché, c’est un jeu avec le vent et les courants ascendants, pour monter et se déplacer au gré des vents. 2. Le moto-planeur, avec lui, plus besoin d’avion remorqueur ! Cet aéronef bi-place de haute technologie vous permettra en toute convivialité, côte à côte avec le pilote, d’apprécier les forces naturelles des courants ascendants. Autonome au décollage, il peut naviguer comme un avion et voler comme un planeur, moteur coupé. Très adapté pour la découverte, le moto-planeur est particulièrement convivial et rassurant. Les appareils utilisés par nos pilotes partenaires sont des moto-planeurs ULM. Ils font partie de la classe des Ultra-légés Motorisés.

LE CHOIX DU TYPE DE PLANEUR / CLASSIQUE OU AVEC ASSISTANCE MOTORISÉE

Le planeur « classique » n’a pas de dispositif d’envol intégré. Deux méthodes existent donc pour s’envoler. La plupart du temps, il prend son envol grâce à la traction d’un avion remorqueur qui l’accompagne en altitude, puis le « lâche », libre d’exploiter les ascendances, pour évoluer au gré des courants. Dans certains lieux, les planeurs sont mis en vol grâce à un treuil qui les propulse dans les airs, leur permettant de « raccrocher » les courants ascendants et commencer ainsi leur voyage aérien.

La pureté d’un vol en planeur est unique, mais a pour contrepartie une logistique assez lourde, et des temps d’attente souvent assez longs : l’envol est conditionné à la fois par la disponibilité du remorquage, mais aussi par l’aérologie qui doit être suffisamment généreuse pour monter et parcourir la distance voulue. Pour les pilotes pratiquants, la passion l’emporte sur les contraintes logistiques.

Pour une activité de découverte, plus ponctuelle, ou pour les pilotes qui souhaitent pratiquer en toute autonomie, le développement de nouveaux appareils à dispositif d’envol intégré vient compléter les possibilités et offre un confort de pratique exceptionnel. Grâce à une technologie moderne et innovante, ces planeurs à assistance au décollage peuvent quitter le sol par leurs propres moyens, et éventuellement recourir à leur dispositif motorisé pour continuer à évoluer quand les conditions aérologiques ne permettent pas de monter sans moteur. En vol, aucune différence au niveau du ressenti du passager, si ce n’est qu’il est installé en « biplace », côte à côte avec le pilote. Le vol est donc plus convivial et ludique, et les échanges sont facilités. En fonction de ses envies ou de celles de son passager, le pilote peut choisir de pratiquer le planeur « pur » pendant tout le vol, ou de recourir à son assistance motorisée, à convenance.

UN PEU DE TECHNIQUE 

Comment fonctionne un planeur ? Un planeur est un aéronef qui utilise les courants ascendants pour prendre de l’altitude, et ensuite glisser dans les airs. Les courants ascendants sont créés par la chaleur du soleil sur le sol, ou par le déplacement de l’air sur les reliefs.

Comment gagner de l’altitude en planeur ? Ce qui est extraordinaire en planeur, c’est que l’on peut gagner de l’altitude grâce à une force invisible : les courants ascendants. Le sol réchauffé par le soleil créé des colonnes d’air chaud qui s’élèvent vers le ciel. Ces colonnes d’air montantes sont souvent matérialisées par des nuages appelés “cumulus”.

LES APPAREILS QUE NOUS UTILISONS POUR LES BAPTÊMES ET VOLS D'INITIATION

Afin de garantir un confort de vol et de permettre aux passagers de profiter au maximum de leur expérience, nous avons choisi de proposer des vols à bord de planeurs à assistance motorisée au décollage (motoplaneur ULM classe 3). En effet, ce types d'appareils, Taurus, Sinus, Lambada ou encore Phoenix, permettent au pilote de décoller de manière autonome grâce à son propre moteur. Une fois en vol, il peut couper le moteur et planer à convenance. Les avantages sont multiples. Etant totalement autonome, nul besoin d'attendre son tour et passer de longues heures à attendre d'être remorqués par un avion. De plus, une fois en vol, si les conditions aérologiques deviennent très calmes, et que le pilote ne rencontre plus de courants ascendants, il peut rallumer le moteur et revenir se poser à Tallard, au lieu de devoir se poser dans un terrain "de secours". Il en est de même si le passager souhaite privilégier le survol d'un endroit particulier, le pilote peut se diriger vers le lieu de son choix à l'aide du moteur, puis couler et planer à l'endroit désiré.


Produit ajouté à la comparaison de produit.